Et voici les nouveautĂ©s du mois d’avril, les vacances de PĂąques approchant Ă  grands pas nous avons mis l’accent sur la jeunesse 😊.

Bonne lecture à tous 😉

******

Nous irons mieux demain de DE ROSNAY Tatiana.

Candice Louradour, 28 ans, se lie d’amitiĂ©
avec Dominique Marquisan, de trente ans
son aßnée, à qui elle a porté secours aprÚs
un accident de la circulation. Elles
prennent plaisir Ă  s’apprivoiser, Ă  se
connaĂźtre et Ă  s’entraider. Un jour, la
convalescente demande Ă  la jeune
ingénieure du son de se rendre à son
appartement pour y récupérer quelques
affaires.

Un enfant sans histoire de TRAN HUY Minh

Paul, le fils de l’Ă©crivaine, est autiste. Elle
relate leur quotidien et dénonce le manque
de prise en charge en France et la rareté
des structures d’accueil. En parallùle, elle
retrace le parcours de Temple Grandin,
autiste américaine, spécialiste en
zootechnie et sciences animales, devenue
le symbole d’une intĂ©gration rĂ©ussie.

Ce que les étoiles doivent à la nuit de HUON Anne-Gaëlle

Il n’y a pas de hasard, dit-on, seulement
des rendez-vous. C’est ce que va dĂ©couvrir
Liz, cheffe prodige et étoilée, en partant au
Pays basque sur les traces de sa mĂšre.
Dans un petit village perdu, elle rencontre
M. Etchegoyen, dandy insaisissable et
plein de panache, qui lui confie les clés de
son restaurant et un défi à relever : faire de
sa gargote une adresse gastronomique.
Mais Peyo, le chef, ne voit pas arriver cette
Ă©trangĂšre d’un bon oeil. L’un et l’autre vont
devoir s’apprivoiser et affronter ensemble
les fantÎmes de leur passé.

Seul l’espoir apaise la douleur de VEIL Simone

Mai 2006. Pour l’INA et la Fondation pour la
Mémoire de la Shoah, face caméra,
Simone Veil déroule le film de sa vie. Le
soleil de Nice, une famille unie,
rĂ©publicaine et laĂŻque, l’insouciance, la
guerre, l’Occupation… Et, le 13 avril 1944,
le convoi 71 Ă  destination d’Auschwitz avec
sa mĂšre et sa sƓur. C’est la premiĂšre fois
qu’avec une grande libertĂ© Simone Veil
raconte le froid, la faim, les humiliations, les
camarades, le rapport entre les hommes et
les femmes, ses dix-huit mois dans les
camps, mais aussi le retour, les nouvelles
humiliations, son engagement pour la
mĂ©moire. Seul l’espoir que la Shoah ne
sera pas oubliée apaise la douleur. Un
texte inĂ©dit, un tĂ©moignage pour l’histoire,
un récit bouleversant.

A la pĂȘche aux nouilles ! Mortelle
AdĂšle de Mr TAN

« Mes parents pensaient sûrement
qu’en partant en vacances, ils allaient se
reposer. Quelle idĂ©e ! Pas d’Ă©cole ça veut
surtout dire deux fois plus de temps pour
faire des bĂȘtises ! Pas de panique, y en
aura pour tout le monde… » Mortelle
AdÚle part se prélasser au soleil ! Et ce
qui est sĂ»r, c’est qu’elle n’a rien oubliĂ©
dans sa valise : lunettes de soleil,
casquette, maillot de bain… et bĂȘtises en
tous genre ! Mais alors qu’elle avait tout
prévu, AdÚle retrouve de vieilles
connaissances : les moniteurs de la
colonie des Ragondins joyeux… qui
gÚrent désormais le centre aéré de la
plage. HĂ© hĂ©, ces retrouvailles vont ĂȘtre
MORTELLES !

Big Bisous Baveux. Mortelle AdĂšle de
Mr TAN

« Jennyfer, c’est un cauchemar sur pattes.
Collante comme un chewing-gum,
mielleuse… insupportable ! Et moi qui
croyais avoir créé la pire des horreurs sur
terre avec Owen… Faudrait que je
demande la recette aux parents de
Jennyfer, tiens ! »

Alerte au squelette ! P’tit Sherlock
de PREVOT Pascal

Alerte au squelette ! P’tit Sherlock
de PREVOT Pascal…………………….
Des histoires faciles à lire, adaptées
aux jeunes lecteurs. De
nombreuses illustrations Ă  observer
attentivement pour résoudre les
Ă©nigmes. Les solutions des Ă©nigmes
au fil de l’histoire, pour ne pas
bloquer la lecture. Différentes
typologies d’Ă©nigmes : – Jeux
d’observation. – Jeux de lettres :
rĂ©bus, mots en dĂ©sordre… – Jeux
d’identification type « Qui est-ce ? ».
Un squelette hante le chĂąteau du
village. VoilĂ  une enquĂȘte qui
s’annonce un peu… effrayante !

L’alarme infernale ! P’tit Sherlock de
PREVOT Pascal

A l’Ă©cole de P’tit Sherlock, les sonneries sont complĂštement dĂ©traquĂ©es ! Sonnerie de
récréation, alarme incendie, appel
pour la cantine… toutes les alarmes
se dĂ©clenchent Ă  n’importe quel
moment ! Mais que se passe-t-il ?
P’tit Sherlock et ses amis vont
mener l’enquĂȘte.

Chien Pourri ! et la poubelle Ă 
remonter le temps ! de GUTMAN
Colas

Chien Pourri et Chaplapla trouvent
une poubelle Ă  remonter le temps. En
remontant dans le passé, Chaplapla
sera-t-il toujours aussi plat et Chien
Pourri aussi pourri ? !

Chien Pourri ! aux Jeux
Olympiques de GUTMAN
Colas

Pour Josette et son affreux Jojo
de petit frĂšre, la vie n’est pas
facile. Leur maman est partie et
leur pĂšre leur met la pression
pour qu’ils deviennent de grands
sportifs. Pour les aider, Chien
Pourri et Chaplapla organisent
les Jojolympiques, entre
poubelles et terrain vague. Qui
montera sur le podium, qui
descendra dans le caniveau ?
Que les affreux Jojolympiques

L’espoir fait vivre. Louca. Tome 4 de
DEQUIER Bruno

La vie de Louca, ado paresseux et
maladroit, est une véritable
catastrophe, jusqu’au jour oĂč dĂ©barque
Nathan, un fantĂŽme qui se propose
d’ĂȘtre son coach. Entre l’ado timide qui
cherche à séduire Julie, la fille de ses
rĂȘves, et le revenant qui cherche Ă 
savoir comment il est mort va se nouer
une solide amitié. Mais avant tout cela,
une seule priorité : remporter le match
de la derniĂšre chance contre la
redoutable Ă©quipe des Condors !

Les Phoenix. Louca. Tome 5 de
DEQUIER Bruno

La suite des aventures de Louca
et son équipe, entraßnés par
Nathan, le coach fantĂŽme.

Petit-Bleu et Petit-Jaune de
LIONNI Leo

Petit-Bleu vit Ă  la maison avec Papa-
Bleu et Maman-Bleu. Il a plein
d’amis, mais son meilleur ami c’est
Petit-Jaune. Petit-Jaune habite juste
en face avec Papa-Jaune et Maman-
Jaune. Petit-Bleu et Petit-Jaune sont
tellement contents de se revoir
aujourd’hui qu’ils s’embrassent et
deviennent… tout vert ! Mais leurs
parents vont-ils les reconnaitre. Ce
livre publié en 1970 est trÚs vite
devenu un classique de la littérature
jeunesse, tant par son approche
graphique originale que par la
profondeur des sujets qu’il aborde,
notamment l’amitiĂ© et la diffĂ©rence.

Catégories : MédiathÚque